Votre panier est vide

Vous avez déjà un compte

Identifiez-vous

 
Connectez vous et accéder à vos commandes sur cuisinstores  

Mot de passe oublié ?

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir votre nouveau mot de passe

 
 

Vous êtes un nouveau client ?

Créer un compte - un ustensile de cuisine
Rechercher un ustensile de cuisine

Bien choisir votre poêle induction

poele-induction

Ce qui caractérise avant tout une poêle prévue pour fonctionner sur l’induction, c’est bien sûr le fond qui doit comporter au moins une couche de métal pour interagir avec les capteurs de votre plaque induction. Mais si une très grande majorité de poêles proposées aujourd’hui sur le marché (même les modèles entrée de gamme) sont prévues pour fonctionner sur induction, toutes ne fonctionneront pas pour autant avec la même efficacité. C’est pourquoi d’autres critères sont à prendre en compte.

Une poêle qui doit être solide...

poele-induction-2

Tout d’abord, la source de chaleur induction étant très puissante, votre poêle induction doit avoir une structure suffisamment solide pour supporter les hautes températures. Si vous optez pour une poêle en tôle, choisissez un modèle avec une épaisseur d’au moins 3 mm. C’est la garantie d’avoir une poêle qui ne se déformera pas sous l’effet de la chaleur.

 

Idem pour une poêle en inox dont le fond rapporté qui va assurer la transmission et la diffusion de la chaleur, doit avoir une épaisseur d’au moins 8 mm. Par ailleurs, ce fond doit être parfaitement plat (sans aspérités) et remonter le plus possible sur le bord extérieur de la poêle. Ce dernier point est important pour être sûr que la chaleur circule bien sur toute la surface interne de la poêle, jusqu’au bord extérieur.

Si l’acier et l’inox sont les matériaux les plus utilisées pour la fabrication de poêles induction, vous trouverez également des poêles prévues pour induction en fonte d’aluminium ou en fonte d’acier. A noter que ces 2 matériaux malgré leur homonymie partielle n’ont rien à voir ! Vous pouvez vous référez à notre guide des matériaux pour en savoir plus sur le sujet.

 

La poêle en fonte d’aluminium est obligatoirement équipée d’un fond rapporté pour fonctionner sur induction. Comme pour la poêle inox, il doit être suffisamment épais. Ce modèle de poêle est généralement revêtue d’un anti-adhésif qui doit comporter au moins trois couches et être de très bonne qualité. Il ne doit pas être surchauffé, vous éviterez ainsi sa détérioration rapide. Il est donc conseillé de ne pas chauffer votre poêle en fonte d’aluminium pour induction à vide et ne pas dépasser les 2/3 de la puissance de votre plaque induction.

 

Même attitude de prudence pour la poêle en fonte d’acier (fonte lourde) qui, si elle est naturellement prévue pour aller sur induction sans fond rapporté, est sensible aux chocs thermiques pouvant entraîner des fissures irréversibles. Il faut ainsi éviter une montée en température trop rapide mais plutôt procéder par palier. La fonte d’acier n’a pas de revêtement anti-adhésif.

L’importance du manche de votre poêle induction

manche-poele-induction

Le manche est généralement dans le même matériau que la coque de la poêle, acier ou inox. Les poêles en fonte d’aluminium sont souvent équipées d’un manche en résine, les poêles en fonte d’acier d’un manche en bois. Dans tous les cas, il est préférable que ce manche soit soudé en 9 points ou mieux encore accroché avec 2 rivets.

 

Il nous est souvent demandé si les manches des poêles induction chauffent. Si votre poêle est utilisée sur une plaque induction, le risque de chauffe est minime car ce type de plaque ne dégage pas de chaleur. Il n’y a que si votre poêle induction est utilisée de façon prolongée (supérieure à une demi heure) que la température du manche peut devenir désagréable mais jamais dangereuse au point de se brûler.

Au sujet de la correspondance taille de feu et de poêle...

Contrairement à ce qui est souvent malheureusement affirmé, il n’est pas nécessaire que votre poêle induction soit rigoureusement du même diamètre que les feux de votre plaque induction. Une tolérance d’au moins 5 cm est tout à fait envisageable sans que cela ne gêne le fonctionnement de votre plaque ou de votre poêle. Il n’y a que si votre poêle est vraiment bien plus petite que le diamètre de votre plaque où les capteurs risquent de ne pas la détecter. 

Je pose une question



L’email fourni restera confidentiel






S'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres exclusives, de nos promotions et tenez-vous au courant des dernières nouveautés !

Commentaires