Votre panier est vide

Vous avez déjà un compte

Identifiez-vous

 
Connectez vous et accéder à vos commandes sur cuisinstores  

Mot de passe oublié ?

Veuillez saisir votre adresse e-mail pour recevoir votre nouveau mot de passe

 
 

Vous êtes un nouveau client ?

Créer un compte - un ustensile de cuisine
Rechercher un ustensile de cuisine

L'aluminium, un mauvais allié en cuisine ?

aluminium
L’aluminium est un alliage, fabriqué à partir d’un composant principal appelé alumine issu lui même de la bauxite rouge, composant naturel très présent à la surface de la terre. C’est pourquoi les industriels apprécient beaucoup les alliages d’aluminium relativement peu onéreux à fabriquer. De plus, ces alliages se montrent à la fois légers, quasiment inaltérables et très bons conducteurs de chaleur. 
Jusqu’aux années 70, l’aluminium était très présent dans nos cuisines sous forme de casseroles, marmites ou encore plats à four. Mais depuis cette époque de nombreuses études ont été réalisées apportant toujours la même conclusion : l’aluminium est mauvais pour l’organisme à forte dose et constitue une substance neurotoxique. 
En moyenne, un être humain absorbe environ 10 milligrammes d'aluminium par jour provenant surtout des aliments. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, un adulte peut absorber sans danger plus de 50 milligrammes d'aluminium chaque jour. Et à peine un ou deux milligrammes émaneraient des ustensiles en aluminium…
Quoi qu’il en soit, la migration entre les aliments et l’aluminium est clairement démontrée, accrue par la chaleur ou au contact d’aliments acides comme le citron ou la tomate. 
Ce matériau a donc acquis une mauvaise réputation et le développement de matériaux plus modernes et moins suspects comme l’inox ont fortement contribué depuis 20 ans à la quasi disparition des ustensiles en aluminium brut, sans revêtement.
Si les industriels utilisent toujours l’aluminium aujourd’hui, c’est essentiellement pour des ustensiles de cuisson recouverts systématiquement d’un revêtement antiadhésif. Dans ce cas l’aluminium est jugé inoffensif puisqu’il n’est plus en contact direct avec les aliments.
Il y a donc peu de chance que vous utilisiez encore un ustensile en aluminium non revêtu. Si vous en avez toujours au sein de votre cuisine, utilisez-le avec prudence.
L’aluminium est un alliage, fabriqué à partir d’un composant principal appelé alumine issu lui même de la bauxite rouge, composant naturel très présent à la surface de la terre. C’est pourquoi les industriels apprécient beaucoup les alliages d’aluminium relativement peu onéreux à fabriquer. De plus, ces alliages se montrent à la fois légers, quasiment inaltérables et très bons conducteurs de chaleur. 
Jusqu’aux années 70, l’aluminium était très présent dans nos cuisines sous forme de casseroles, marmites ou encore plats à four. Mais depuis cette époque de nombreuses études ont été réalisées apportant toujours la même conclusion : l’aluminium est mauvais pour l’organisme à forte dose et constitue une substance neurotoxique. 

En moyenne, un être humain absorbe environ 10 milligrammes d'aluminium par jour provenant surtout des aliments. Selon l'Organisation mondiale de la Santé, un adulte peut absorber sans danger plus de 50 milligrammes d'aluminium chaque jour. Et à peine un ou deux milligrammes émaneraient des ustensiles en aluminium…

Quoi qu’il en soit, la migration entre les aliments et l’aluminium est clairement démontrée, accrue par la chaleur ou au contact d’aliments acides comme le citron ou la tomate. 

Ce matériau a donc acquis une mauvaise réputation et le développement de matériaux plus modernes et moins suspects comme l’inox ont fortement contribué depuis 20 ans à la quasi disparition des ustensiles en aluminium brut, sans revêtement.

Si les industriels utilisent toujours l’aluminium aujourd’hui, c’est essentiellement pour des ustensiles de cuisson recouverts systématiquement d’un revêtement antiadhésif. Dans ce cas l’aluminium est jugé inoffensif puisqu’il n’est plus en contact direct avec les aliments.

Il y a donc peu de chance que vous utilisiez encore un ustensile en aluminium non revêtu. Si vous en avez toujours au sein de votre cuisine, utilisez-le avec prudence.

Et le papier d'aluminium ?

Utilisé essentiellement pour la conservation des aliments et la cuisson en papillotes, il devra être utilisé aussi avec prudence. Il sera très utile pour conserver les aliments au chaud sur une courte période mais en évitant le contact direct avec les aliments.
Utilisé essentiellement pour la conservation des aliments et la cuisson en papillotes, il devra être utilisé aussi avec prudence. Il sera très utile pour conserver les aliments au chaud sur une courte période mais en évitant le contact direct avec les aliments.

Je pose une question



L’email fourni restera confidentiel






S'abonner à la Newsletter

Profitez de nos offres exclusives, de nos promotions et tenez-vous au courant des dernières nouveautés !

Commentaires